-->

La soupe à la Fille

Ben la vie quoi !

18 mai 2008

Maaaoooowwww....

Posté par ringo churros à 00:41 - Commentaires [6] - Permalien [#]



18 janvier 2008

Staying alive...

fond_jap

Non, je n'ai pas disparu, simplement plus le temps ni l'envie. Mes priorités ont changé, si tant est que j'en ai encore... J'ai bien ri les premiers temps du blog puis, petit à petit,  l'attrait de la nouveauté a fait place à la corvée et au stress. Devoir toujours (bien) cuisiner (même quand on en a pas envie) pour pouvoir poster ne m'a plus amusée.
J'admire celles et ceux qui ont non seulement le temps de cuisiner, mais aussi de poster, tout en ayant une famille et un boulot. Moi forcément, avec le temps que je passe devant ma télé avec mon Chapi, je ne peux pas tout conjuguer... Et d'ici peu, je vais recommencer à travailler à temps plein, alors faut pas rêver...
Comme si nous n'avions pas assez d'obligations de part et d'autre, il faut encore s'en créer soi-disant pour le fun, alors je le dis tout net : ça viendra quand ça viendra, un point c'est tout !
Je n'ai pas l'intention de fermer le blog non plus parce que je veux quand même garder cette fenêtre ouverte. Je m'amuse des commentaires semés ça et là et j'aime aller voir ailleurs ce qui se dit et fait...

Pour ce qui est de la cuisine, les blogs sont tellement nombreux et plus impressionnants les uns que les autres que j'en ai fait une crise de foie. Évidemment je continue à manger et à faire à manger pour ma famille et mes amis, mais finies la course dans la cuisine et les séances photos suivies d'assiettes froides, cool Raoul, j'en parlerai quand ça vaudra le détour. D'ailleurs le faisan n'est pas mort (enfin si, Dieu merci il ne court pas dans mon congel') mais je ne sais pas encore quand il passera à la casserole. Pour le coup, on va tellement se marrer avec Lasieste et La Saucisse à le déplumer et à le vider que cela vaudra bien un petit billet... J'en ai justement profité pour habiller ce post, j'en pouvais plus de voir le bestiot...

Alors non pas de recette aujourd'hui, juste une mise au point (sur les plus belles images de ma vie) et des bécots à mes ami(e)s du Net et d'ailleurs que je continue à visiter pour bien me poiler...

ps : j'ai quand même pris le temps (et il en faut) d'actualiser la playlist et les photos pour ceux que ça intéresse...

fond_jap

Posté par ringo churros à 15:28 - Commentaires [8] - Permalien [#]


29 novembre 2007

Viens par ici.......

Attends voir que j't'attrape toi !!! ....

faisan

PS :Excusez-moi pour le retard mais c'est qu'elle me donne du mal la bestiole, promis je vous raconte tout ça bientôt....

Posté par ringo churros à 17:47 - Commentaires [8] - Permalien [#]


28 septembre 2007

La rentrée de Martine...

martine_risotto



Et voilà, c'est la rentrée (oui bon je sais, ça fait déjà un bon moment qu'elle a eu lieu mais je suis jamais à l'heure...) et il fait froué....

J'ai vécu le mois dernier comme dans une bulle d'espace-temps, faut dire que je ne suis pas habituée à me lever tous les matins à 7h00. Cela faisait au moins dix ans que ça ne m'était pas arrivé (oui, j'éxagère comme d'habitude mais comme ça au moins vous êtes sûr(e)s que c'est bien moi derrière l'écran, personne n'a pris ma place pendant l'été, hé hé !) .

Le Chapi vient d'entrer à la maternelle et je suis au supplice tous les matins, je dois me lever même quand je ne travaille pas, l'enfer !!! Autant vous laisser imaginer dans quel état je suis le reste du temps. Ceci étant elle s'éclate et je suis ravie mais j'ai simplement besoin d'un petit temps d'adaptation.... Le pire, c'est qu'à 8h30, les magasins sont fermés ! Même pas moyen d'aller shoppiner, alors je rentre, seule, et je fais du ménage....chouette...

Pour contrecarrer cette routine, j'ai décidé d'en retrouver une que j'avais lâchement abandonnée aux premiers rayons de soleil : la cuisine et le blog (le froid et la pluie ont contribué à ma décision je dois bien le dire...).

Parallèlement à ça, j'ai pensé que les jours où je n'aurais ni envie de cuisiner ni de blogguer, je pourrais me contenter de paresser tranquillement dans mon canapé sans être dérangée. J'ai donc pris le câble et Cuisine.TV !!

Hip hip hip Hourra !!!

Comme la Sieste l'a déjà raconté, pendant la semaine de mauvais temps chez ma soeur, nous avons allègrement passé notre temps libre devant Cuisine tv. J'ai pu y voir, entre autres, des patîssiers complètement surexcités (gourmands les choux, gourmands...) mais j'ai aussi découvert une de mes nouvelles copines :



giada_de_laurentiis_the_bre
La Bellissimma Giada de Laurentiis



Alors bon, oui je sais, des tas de gens la connaissent déjà et adorent ce qu'elle fait, mais moi je ne la connaissais pas et ici je parle de moi, pigé ?

Sitôt rentrée à la maison, j'ai prévenu le Churros en douceur : "IL ME FAUT CUISINE TV !!!" et comme c'est un bon gars, il a fait : "Ouais ok Bébé, tu l'auras Cuisine tv..."   Quel homme...Grrrr....miaaaouuu....

Avant même que le décodeur soit arrivé, pour faire honneur à ma nouvelle pote et lui dire "Bienvenue Cocotte, t'es ici chez toi", je me suis lancée dans son RISOTTO AUX CEPES ET PETITS POIS .


risotto4



  • Mettre 2 à 2,5 litres de bouillon de poule dans une casserole.

  • Prendre un gros oignons blanc doux hâché que l'on mettra dans une grande poele avec du beurre et de l'huile d'olive et du sel.

  • Pendant ce temps mettre des cèpes séchés dans le bouillon.

  • Hâcher 250-300 gr de champignons de Paris, les mettre avec les oignons et resaler et poivrer et ajouter deux grosses gousses d'ail hâchées.

  • retirer alors les cèpes, les émincer finement et les ajouter aux champignons, oignons, .... remuer.

  • Verser 1,5 verre de riz ARBORIO sur les oignons pour qu'il devienne transparent (env. 2 minutes), ajouter 20 cl de vin blanc sec, remuer et laisser réduire pour que le goût du vin s'estompe un peu.

  • Ajouter alors 2 louches de bouillon sans cesser de remuer, ça va commencer à devenir crémeux, rajouter encore 2 louches, sans cesser de remuer, puis rajouter encore 2 louches... On va utiliser en fait environ 1,5 litre de bouillon ou moins (on congèle le reste).

  • À partir de ce moment, il restera encore 20-30 minutes de cuisson. On ne s'arrête pas de remuer.

  • Cinq minutes avant la fin, rajouter une bonne poignée de petits pois déjà cuits et du parmesan qu'on râpe juste au-dessus, sans s'arrêter de remuer. Mélanger. Servir.



risotto3



J'ai quelque peu modifié la recette originale : Je n'avais pas de cèpes sous la main alors je me suis simplement contentée de champignons de Paris. Pour renforcer le goût de sous-bois, j'ai ajouté un cube de bouillon aux cèpes (acheté chez un traiteur italien, la Casa Valenti, place Cdt Arnaud 69004 Lyon) à mon bouillon de poule. Et puis j'ai craqué devant un joli un morceau de lard chez mon boucher, alors j'ai dit Banco ! et j'ai rajouté du lard fumé à mon risotto. Je crois que Giada ne m'en voudra pas, c'était à tomber....

Pour être tout-à-fait honnête, ce qui m'avais vraiment fait saliver devant l'émission, ce n'est pas le risotto en lui-même mais plutôt ce qu'elle en faisait avec les restes....



A3



ARANCINI DI RISO

(c.a.d comme des petites oranges; en Sicile on met du safran dans le risotto d'où la couleur orange)

  • Mélanger deux oeufs battus avec un reste de risotto froid aux cèpes, ajouter 50 gr de parmesan rapé et 6-8 c.a.s de chapelure.

  • Mélanger le tout et former de petites boulettes de la taille d'une bouchée au mileu de laquelle on mettra un dé de mozzarella avant de refermer la boulette.

  • Passer chaque boulette dans un saladier contenant 100 gr de chapelure.

  • Faire frire dans de l'huile bien chaude (180°C) et ne pas mettre trop de boulettes à la fois (cela ferait baisser la température de l'huile).

  • Égoutter dès qu'elles sont bien dorées et saler.

Le problème de cette recette est qu'on ignore quelle quantité de restes on doit ajouter aux deux oeufs. Résultat : il ne m'aurait fallu qu'un oeuf... J'ai compensé en ajoutant un peu de chapelure au mélange mais mes boulettes avaient quand même du mal à bien se tenir. Pour la friture, malgré les conseils de la recette, j'ai fait ma maline et je crois en avoir mis un peu trop dans le premier bain. Du coup, l'huile a un peu refroidi et les boulettes n'ont pas saisi suffisament rapidement, elles avaient tendance à se fendre en deux. En fait, je mets ça sur le compte de l'huile pas assez chaude mais à vrai dire, je ne sais pas vraiment.... Dieu merci, j'en ai réussi quelques unes pour la photo...


A1



Je vous mets la dernière recette en bonus car je n'ai pas pu la tester, faute de restes, mais je compte bien me rattraper avec mon prochain risotto (fromage, fromage ou bien fromage ?)

Avec un reste de risotto, et pour un petit creux : RISOTTO AL SALTO :

  • Mélanger un peu de parmesan rapé avec un reste de risotto, faire une galette que l'on dore des 2 cotés dans une poêle à peine huilée.

  • Saupoudrer de parmesan râpé et manger !

Je précise que si j'ai découvert ces recettes dans l'émission "L'Italie au jour le jour" qui a été diffusée au mois d'Août, je n'ai jamais réussi à trouver les recettes sur le site de l'émission. Je rends donc à César.... et je remercie Loula d'avoir mis les recettes sur le forum de Cuisine tv.

TRAIT

Certains connaissent peut-être déjà, apparemment le buzz a déjà fait son effet sur le net et à la Tv mais je ne résiste pas à l'envie de vous parler des détournements de Tremechan. Je trouve ça à mourir de rire et si je me suis permis un détournement moi-même en en-tête de ce billet, ça n'est nullement pour copier mais juste pour le clin d'oeil.... Merci Monsieur Tremechan.....



martine11

Posté par ringo churros à 16:13 - Commentaires [8] - Permalien [#]


23 août 2007

Holiday....

.... Le numéro que vous avez demandé n'est pas disponible actuellement..... Veuillez réessayer ultérieurement....


BISchurros


Juste un mot pour vous dire que le Ringo est toujours en vacances mais je pense à vous et je prépare ma rentrée avec mes nouvelles copines...

BANDEAU_GIRLS

Posté par ringo churros à 11:29 - Commentaires [8] - Permalien [#]



27 juin 2007

Stormy Crumble, Pot-au feu Parmentier, Salt Lick Poulet et Drôle de cucurbitacée...

Parmentier

D'abord un hommage à Mr Antoine Augustin Parmentier, agronome, nutritionniste et hygiéniste français. Il est né le 17 Août 1737 à Montdidier et mort le 17 Décembre 1813 à Paris. Il fait son apprentissage de la pharmacie chez un apothicaire de sa ville natale, puis à Paris. À l'âge de 20 ans, il est pharmacien aux armées pendant la Guerre de Sept ans. Au cours de son incarcération en Allemagne, il découvre la qualité nutritive d’une plante de la famille des solanacées, la pomme de terre.  Plus tard, il essaie, avec l’appui du roi Louis XVI, de développer la culture de la pomme de terre en créant une plantation de ce tubercule dans la plaine des Sablons, à Neuilly, en 1785. En août 1786, il apporte même au roi un bouquet de fleurs de pomme de terre. Louis XVI en glisse une à sa boutonnière et une autre sur la perruque de Marie-Antoinette. Bla bla bla.....



Moi, j'avais gardé un reste de Pot-au-feu au congélateur. Durant l'hiver rigoureux, mon Churros et moi, on adore faire du Pot-au-feu, c'est un peu notre Best-eater de l'hiver. Et on aime surtout en préparer pour 15, comme ça, on n'a pas besoin de cuisiner les jours suivants (sauf des patates, il n'y jamais assez de patates ! merci Antoine Augustin...). On en prépare tellement que, quelquefois, on est obligé de prendre les deux cocottes pour tout faire cuire.... Au bout d'un moment, on sature un peu et on peine à finir la marmite, d'autant plus qu'à force de réchauffages successifs, la viande commence sérieusement à se déliter (les légumes aussi d'ailleurs). La dernière fois, j'ai pris les devants et j'ai congelé les restes. Bien m'en a pris !
Hier, j'ai gentiment ressorti le sac du congélateur, décongélation en douceur d'abord puis installation lascive dans le plat à gratin. J'ai quand même ajouté environ 200g de viande hâchée grillée aux restes de viandes pour la première couche. Pour la deuxième, j'ai écrasé à la fourchette le restant de légumes auquel j'ai ajouté quelques pommes de terre cuites à l'eau, et du beurre (absolument superflu car le Pot-au-feu approchait déjà un taux de cholestérol politiquement incorrect, mais j'aime ça moi, le beurre, qu'est-ce que vous voulez...). Je n'avais plus d'Emmental, je l'ai donc effrontément remplacé par du Cheddar que j'ai moi-même râpé (je précise pour pas qu'on s'imagine que je pourrais utiliser un truc ignoble en sachet...).
Le résultat était tout-à-fait à la hauteur, le petit goût de moelleux-qui-va-bien était bien présent et le Cheddar n'a absolument pas gâché l'affaire... Et aujourd'hui le Chapi a tout fini son assiette !


Mon Churros d'ajouter "Ben de toute façon, c'est comme ça qu'on fait un vrai Hachis Parmentier ! Pas avec de la purée en sachet !". Il est mignon.....


cerises_clrAvant ça, j'ai fait plusieurs essais de crumble. Oui je sais, cela n'est pas très compliqué me direz-vous, ben n'empêche que si ! Il faut le laisser cuire longtemps et doucement pour atteindre le degré parfait de cuisson des fruits... Le Stormy Crumble fut mon premier essai. "Stormy" à cause des cerises car lors d'un barbecue, le grand gaillard nous a gentiment offert un sac entier de cerises. Le problème, c'est que le temps était à l'orage et Maman m'a toujours répété que l'orage faisait pourrir dauber moisir  tourner  les cerises. J'ai donc passé une deux heures à dénoyauter mes cerises et j'ai coupé les fraises dont m'avait gentiment fait cadeau mon épicier formidable (pour les mêmes raisons que ma mère).


La recette :

:: pour 6 personnes :

-500g de cerises
-500g de fraises
-75g de sucre roux
-300g de crème épaisse
-beurre
-100g de farine
-100g de sucre roux
-100g de poudre d'amande (j'ai remplacé par des petits beurres réduits en poudre et un Bastogne qui pleurait tout seul au fond de sa boîte)
-100g de beurre

  • Préchauffez le four à th.6-7. Coupez le beurre en petits morceaux et mettez-le dans le bol du mixer avec la farine, le sucre et les biscuits écrasés. Mixez jusqu'à obtention d'une pâte sableuse.

  • Lavez et séchez délicatement les fruits, coupez-les, mettez-les dans un saladier, saupoudrez de sucre et mélangez.

  • Beurrez 6 petits plats à four individuels. Versez les fruits dans le fond en faisant un dôme et répartissez la pâte par-dessus en petites boules grumeleuses et aérées (surtout pas de couveture homogène).

  • Enfornez et laissez cuire au moins 35 minutes. Le secret de la réussite réside dans la cuisson qui doit être assez longue. Servez tiède ou froid avec la crème fraîche épaisse.



CRUMBLE_5Je crois que j'ai laissé le crumble au four pendant au moins une heure, les fruits étaient parfaitement cuits, fondants et sucrés.... Depuis, j'ai renouvelé l'expérience avec des pommes et des framboises. J'aurais pu laisser cuire plus longtemps, les pommes n'ayant pas eu le temps de caraméliser vraiment. Pour la pâte, j'avais remplacé les petits beurres par des spéculoos.



CRUMBLE_2Cette version est démente, l'opposition est parfaite entre le croustillant de la pâte et le moelleux des fruits. Et la cannelle des spéculoos réhaussent le tout d'un panache sans limite... Hooouuu...

J'ai servi le crumble avec de la glace au caramel et beurre salé, parce que je le vaux bien...




The_Salt_Lick_Secret_Recipe"In 1969, my father and mother, Thurman Roberts,Sr & Hisako T.Roberts, started the Salt Lick Bar-B-Que Restaurant on the ranch where he was born and raised. So how  did the Salt Lick get it's name ? It so happened that not only was this a popular gathering place for the local ranchers but it was also an attraction to the local deer that herded around to "lick" the large rocks for their salt and minerals. Thus was born the Salt Lick. Everything was done with their own hands....building and cooking with car and love resulting in a pride in it's quality and the satisfaction of a job done right"



DMWTC'est par ses mots que j'ai découvert La Chipotle-Tomato Bar-b-que Sauce. Vinze Da prinze nous l'a gentiment rapporté de son trip à Austin, TX. Cette sauce sert avant tout comme marinade, les gars du coin ont pour habitude de l'étaler à l'aide d'une espèce de serpillère sur d'énormes morceaux de barbaques qui vont griller sur de tout aussi énormes barbecues....




ZUCCHINI3Évidemment (et heureusement), les morceaux de viande ne font pas la même taille dans mon frigo et je me suis contentée d'en badigeonner deux cuisses de poulet. J'ai pu jouir à loisir (c'est beau cette formule : jouir à loisir, jouir à loisir.....vous croyez que je vais arriver à augmenter mes stats avec ça ?), j'ai pu jouir à loisir, donc, du tourne-broche et du grill fournis avec la cuisinière que j'ai héritée de ma mémé chérie.




Mon antique cuisinière à gaz était dotée à l'origine d'un grill, à gaz lui aussi, mais j'ignore s'il a un jour fonctionné plein gaz (c'est le cas de le dire !). Le brûleur n'était capable que de fournir de ridicules et nanoscopiques flammes bleutées qui n'avaient aucun effet crousti-fondant sur les merveilles que je lui mettais sous le nez...



ZUCCHINI4J'ai choisi le poulet rôti avec sa petite marinade épicée pour conserver un maximum de simplicité face à ma dernière découverte culinaire  : La courgette Jaune ! (la courgette jaune, pour ceux qui n'arrivent pas à lire, et on les comprends !). J'ai choisi elles aussi de les cuisiner en toute simplicité, simplement sautées à l'huile d'olive avec une gousse d'ail.
Ce fut un délice, ces courgettes m'ont paru légèrement plus sucrées que leurs vertes frangines. De plus, leur prix est tout-à-fait abordable : 1,55 € le kilo chez Monox'....



Alors voilà, j'ai bien cuisiné, bien bossé (il m'a fallu l'après-midi entière pour écrire ce billet, merci Chapi !). Maintenant j'ai bien mérité d'aller jouer avec les petits bonhommes dans leurs maisons (parce qu'il y a le Papa voiture qui doit emmener son bébé voiture chez le garagiste)....



Mais avant de partir, je dois vous conseiller de foncer dans la plus proche Maison de la Presse pour acheter le Télérama hors-série "Elvis dans la peau".

Malgré quelques lacunes (on continue à dire qu'Elvis a inventé le rock'n'roll, et même si je l'adore, il faut rendre à César.... avant lui, Wynonie Harris, Amos Milburn, Louis Jordan, Big Joe Turner et tant d'autres avaient déjà fait le boulot....), le numéro est à conserver, surtout pour les photos splendides, parmi lesquelles ce cliché d'Alfred Wertheimer....

ELVIS1

Posté par ringo churros à 16:53 - Commentaires [16] - Permalien [#]


19 juin 2007

Woopy !!....

american_graffiti




C'est fait, La Violette m'a taguée, je n'ai plus qu'à tout vous raconter.... (Je fais mine de rien mais je suis au bord de la crise de nerfs : je viens de passer trois heures, je ne mens pas, à rédiger mon billet et comme une grosse truffe, alors que je glissais mes derniers liens, j'ai fait l'immense et stupide erreur de revenir à la page d'avant !! AAAARRGGGHHH !!! C'est la faute à Internet Explorer avec ses multi-onglets à la con !! Je sais, j'avais qu'à pas m'en servir, j'avais qu'à sauvegarder,  mais je pensais que ça irait et bien sûr, au bout de trois heures scotchée à la machine, on bafouille, on déconne et on perd TOUT ! Alors pour la spontanéité, ben faudra peut-être repasser.... et dire que je devais aller au square pour faire du toboggan... Peux pas lâcher maintenant que j'ai commencé ! et le Chapi qui dit "T'as fini ?"...)

Tout d'abord, le principe :

"le tagué doit écrire 7 choses à son propos sur son blog, ainsi que ce règlement. Il devient ensuite tagueur et doit taguer 7 autres personnes et les énumérer sur son blog. Il laisse alors un commentaire sur leurs blogs leur indiquant qu'ils sont tagués et les invitant à lire son blog".

Maintenant, à moi de vous dévoiler les dessous du Ringo (Rêvez pas ! Il n'y aura pas de photo) :

1::

Je suis une intégriste de l'orthographe. Je scrutte, je guette la moindre incartade et j'assomme le malheureux qui n'aura pas accordé correctement le verbe être, mis le pluriel à sa place ou que sais-je encore.... Vous pouvez imaginer à quel point j'enrage en lisant certains blogs ! Quand je n'en peux plus de douleur, je finis par arracher les poils de la queue de ma chatte (pourquoi m'infliger plus de souffrances alors que la chatte, elle, sait pourquoi je m'en prends à elle bien avant que je ne le sache moi même...Oh ! Qu'elle est mignonne ! Elle a encore pissé sur mon lit...). Bien entendu, je me garde bien de juger qui que ce soit, ayant eu des difficultés à l'école ou encore venant de contrées lointaines, je m'en prends uniquement aux feignants de la langue....

2::

Je suis une incorrigible bavarde paraît-il... Mouais....demande à voir.... N'empêche que dans la famille Churros, on a la fâcheuse habitude de parler tout le temps et tous en même temps, après huit ans de vie commune, mon chéri a encore du mal à s'y faire, c'est vous dire... Demandez à mon frère, il vous répondra qu'il n'a pas besoin de radio dans la voiture, ma soeur et moi lui suffisons comme stéréo... Toujours est-il que dans mon travail (je vends des tickets magiques pour traverser la France à 574,8 km/h), je suis obligée de parler toute la journée, c'est insupportable... Alors bien sûr mon chéri ne comprend pas pourquoi je n'arrête pas de parler en rentrant, c'est parce que je peux choisir de quoi je veux parler ! Quand j'ai fait ma formation de paysagiste, j'ai pu passer des journées entières sur le chantier sans avoir à parler à qui que ce soit, quel bonheur.... (J'admets, je suis un peu bavarde mais je déteste me l'entendre dire, à part peut-être quand ça vient de Lasieste qui me colle une baffe en disant "La ferme !! Peux pas en placer une !!!" Tant de tendresse m'émeut...).

3::

Je me suis lancée dans les expériences au jardin. Je récupère ça et là des rameaux de lierre, d'ipomée, de lavatère etc... et je plante ça tel quel dans mes jardinières en attendant le résultat. J'ai même tenté de planter des patates douces ! Je n'aime pas trop les plantes capricieuses et je préfère laisser leur chance à celles qui en veulent vraiment, qui luttent de toutes leurs forces contre les élements... Après je les bichonne pour leur prouver à quel point je leur suis reconnaissante de tant de volonté et d'acharnement....

4::

Je suis dingue de musique, surtout celle qui fait danser. Celles et ceux qui viennent souvent de temps en temps sur mon blog ont pu s'en rendre compte, j'ai une nette prédilection pour les vieux trucs. Je fantasme aisément sur les rockeurs un peu maudits qui feraient fuir n'importe quelle jeune fille avertie....

5::

J'ai tendance à m'adapter à la musique que j'écoute. Comme je l'ai déjà raconté, ma famille a eu droit à mes différentes variations vestimentaires : quand j'écoutais du rock, je préfèrais le noir, quand je suis passée au Rockab, j'ai viré Teddy-girl, quand j'écoutais du reggae, mes dreads ont poussées.... Aujourd'hui (pas trop tôt, à trente ans, il était temps d'y penser), j'ai enfin trouvé le look qui me plaît et le terme n'est pas trop fort. Sans aucune prétention mais plutôt avec un brin de narcissisme bien placé, je peux dire que je me trouve enfin jolie et féminine quand je me regarde dans le miroir. Comme me dit mon pote S. : "C'est déjà une bonne partie du chemin de faite". J'arbore désormais une sorte de "choucroute-coque" sur la tête et mon trait autoroute d'eye-liner ferait pâlir Cléopâtre.... Je suis même passée aux talons ! (Faut quand même assumer le total look avec les talons panthère à noeuds, car la rue regorge de mâles affamés et lubriques...). J'ai retrouvé mes premières amours, les fifties, comme une sorte de boucle bouclée (enfin pas trop quand même, je suis encore jeune et j'ai des tas de choses à découvrir s'il vous plaît !).

6::

Je grince des dents la nuit, tout comme mon frère. Cela viendrait de notre arrière-grand-mère maternelle. Ma mère m'a un jour raconté que lorsqu'elle était petite, elle n'arrivait pas à trouver le sommeil car elle croyait que quelqu'un entrait dans la maison et craquait des allumettes pour y mettre le feu. Elle appris plus tard que sa grand-mère qui dormait pas loin grinçait des dents....

7::

Je suis une grosse feignasse et je profite de la moindre occasion pour ne rien faire, surtout quand il fait chaud... Bronzer, discuter, jouer aux cartes (enfin pas trop quand même)... Je dois admettre que depuis la naissance du Chapi, c'est devenu plus compliqué mais je fais de mon mieux pour lui apprendre à en faire autant... Ceci étant, je dois préciser que, quand je ne fais rien, je m'occupe de la maison (les mères de famille, entres autres, comprendront de quoi je parle), je prépare un massif pour la mère d'une amie, j'aide une copine à préparer son mariage, je participe aux recherches généalogiques de ma maman, je jardine, je m'occupe évidemment du Chapi etc.... Faites le calcul : je passe plus de temps à répondre aux sollicitations diverses qu'à ne rien faire... Feignante oui, Ingrate non !!!

C'est donc pour cela que j'ai répondu encore une fois présente, et je m'en vais faire tout de suite une ordonnance de "self-esteem" (car il n'y a pas à dire, ce genre de questionnaire un tant soit peu narcissique permet de se regarder le nombril en riant, et ça c'est pas rien !) à celles et ceux qui l'ont bien mérité (si d'autres ne s'en sont pas encore chargés) :

  • Gracianne, qui m'illumine à chaque fois qu'elle m'appelle sa copine...

  • Lasieste, thanks for bringing me here...

  • La Méchante, parce qu'elle n'a pas l'air si méchante (à côté de Lili Violette, c'est un océan de douceurs)...

  • Dorian, pour souffler un peu (j'ai pas dit "Soufflé" ! Il est déjà reparti dans sa cuisine !)...

  • Véro, dis-m'en plus...

  • Mitsu, elle fait ça si bien...

  • Grand-Chef, pour le fun même si le Kibou a déjà dû s'en charger...

Malgré toute ma bonne volonté, je me chargerai de vous parler de mes crumbles la prochaine fois, plus le courage aujourd'hui. Je ne m'en suis finalement pas si mal sortie pour quelqu'un qui a dû tout refaire, je n'ai plus qu'à enfiler mes tongs et à nous le toboggan !! Woopy !!!

Posté par ringo churros à 18:04 - Commentaires [9] - Permalien [#]


23 mai 2007

Zone trente....

anniv5



Ça y est, c'est fait... Ils me l'ont donné mon permis... Le permis d'avoir trente ans... Je croyais que je l'aurais jamais....En même temps, ce qu'il y a de bien, c'est qu'avec le permis, j'ai eu une alliance avec des diamants tout autour.... Comme dit mon Churros " t'es une Femme maintenant..."

Bye-bye Baby Ringo....

Même après trente ans, je cuisine toujours, alors quand papa Churros vient à la maison, je me décarcasse un peu...



Au menu :



MELON1

MELON2Roquette, parmiggiano, melon, jambon italien...








INVOLTINI1INVOLTINI2Involtini pancetta et mozzarella, pasta et zucchini...








MOUSSE1MOUSSE3Mousse au chocolat,  biscuits à la cardamome...









C'est pas tout ça mais la nouvelle Femme que je suis doit aller se faire les ongles....

Posté par ringo churros à 10:48 - Commentaires [16] - Permalien [#]


15 mai 2007

To be inhabited....

Posté par ringo churros à 18:22 - Commentaires [6] - Permalien [#]


30 avril 2007

Bye bye Juliette ....


M_m__Juliette



Quelle chance on a eu....C'était pas donné à tout le monde d'avoir une mémé comme elle....

Mémé pas gâteau : Mémé salade-steak-frites du samedi, même que personne n'en fait des meilleures...

Mémé pas jupe : Mémé casquette-pantalon, été comme hiver. (J'ai appris, depuis l'écriture de ce texte, que ma mémé était en fait une jeune femme très élégante et moderne comme j'ai pu le découvrir sur des photos anciennes, le pantalon ayant été adopté alors qu'ils ouvrirent, avec mon grand-père, une station-essence quand je n'étais pas encore née, cqfd...)

Mémé qui disait qu'ELLE était servie LA péritif, et qui me demandait toujours si je voulais DES riz....Enfin, juste une portion, comme on dit dans la Loire....

Bref, une mémé pas comme les autres et à travers moi, toute sa famille lui dit merci et l'embrasse encore très fort...

Au revoir Mémé....

D'elle, j'ai gardé une peau mate comme le cuir dûe à un goût immodéré pour le soleil (oui, je sais c'est bad mais j'aime ça, et considérant désormais cela comme un héritage, je défie quiconque d'oser me reprocher cette attitude hautement cancérigène ! ), ce qui m'amène à vous dire que si la météo persiste et signe, je m'en vais passer beaucoup plus d'heures dehors (voire au bord d'une piscine) que dans ma cuisine et encore moins sur mon ordinateur...J'ai donc relégué mon blog à une activité typiquement dédiée aux mauvais jours....Mais comme il faut bien manger et que j'ai toujours des choses à raconter, je viendrai quand même de temps en temps raconter une ou deux sornettes pour accompagner mes recettes....Et je vous imaginerai tous et toutes piaffant d'impatience devant votre écran en priant le ciel que je vous livre quelques miettes de ma sublime existence......

Et ça s'appelle Partir en grande pompe.....

ps : un peu de fun avant la crise....

Posté par ringo churros à 16:28 - Commentaires [11] - Permalien [#]